À propos

Les bactéries pathogènes présentes dans l’eau

Shop C4Hydro À propos

Legionella

Les légionelles, ou Legionella pneumophila, sont responsables de la légionellose, une maladie respiratoire potentiellement mortelle. Ces bactéries pathogènes, c’est-à-dire dangereuses pour la santé, se développent dans les réseaux d’eau chaude et les systèmes de climatisation. L’infection s’effectue par inhalation d’éclaboussures ou de vapeur d’eau contaminées.

Les cas de légionellose, ou maladie du légionnaire, sont en constante augmentation depuis plusieurs années. En Europe, ils ont augmenté de 65% entre 2016 et 2018. Aux Etats-Unis, les cas ont été multipliés par 9 depuis 2000*. Le taux de mortalité est de 10%, mais peut passer à 50% chez les personnes les plus fragiles, notamment les personnes âgées ou immunodéprimées. Les premiers symptômes s’apparentent à ceux d’une grippe : forte fièvre, toux, douleurs musculaires et migraines. Mais très vite, l’infection se développe dans les poumons et se transforme en pneumopathie aigue. Une hospitalisation et un traitement par antibiotiques sont nécessaires. La maladie peut laisser de lourdes séquelles physiques ou neurologiques, irréversibles dans certains cas.

D’après le CDC américain (Center for Disease Control), 90% des cas de légionellose pourraient être évités avec une meilleure politique de prévention.

 

* Voir les statistiques

Shop C4Hydro À propos

Les coliformes

Les coliformes (dont Escherichia coli ou E. coli) sont des indicateurs de contamination fécale. Elles indiquent la présence potentielle de bactéries pathogènes. Les coliformes se développent naturellement dans le tube digestif des animaux à sang chaud. En cas de mesures d’hygiène défectueuses, on peut les retrouver dans certains produits d’alimentation et dans l’eau de consommation ou encore dans les eaux de baignade. Une eau contaminée, ingérée ou qui entre en contact avec les muqueuses, peut être à l’origine d’intoxications alimentaires, de gastroentérites aigües, de diarrhées sanglantes, de méningites, d’infections urinaires, ou encore de septicémie (une infection généralisée mortelle dans 27 à 50% des cas).

Chez les enfants en bas âge, cela peut provoquer un syndrome hémolytique et urémique (SHU), un choc toxique grave qui affecte les reins et peut se traduire par une insuffisance rénale aigüe.

Selon l’OMS, une eau de boisson propre à la consommation ne doit contenir aucune bactérie de type coliforme pour 100mL**.

** Voir l’article de l’OMS

Pourquoi tester votre eau ?

Chaque année, les cas de contamination bactériologique liés à l’eau augmentent partout dans le monde. Ces contaminations sont à l’origine d’infections sévères, voire mortelles chez les populations les plus fragiles : les enfants en bas-âge, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées.

Il est très difficile d’éradiquer complètement des bactéries dans l’eau sans provoquer une pollution chimique considérable. Et les traitements utilisés ne permettent pas d’éviter les récidives une fois qu’un réseau d’eau est infecté. Le cycle de vie des bactéries de l’eau est variable et dépend de plusieurs facteurs dont l’un des principaux est la chaleur. Le réchauffement climatique et l’augmentation du nombre d’épisodes de canicule favorisent leur développement et accroissent fortement les risques de contamination épidémique ou isolée.

Si certains pays ont mis en place des mesures de contrôle, notamment vis à vis des légionnelles, elles sont parfois limitées à un seul test annuel, ce qui est insuffisant face à la réalité du risque encouru toute l’année. L’augmentation généralisée du nombre de cas de contamination est bien la preuve que ces réglementations ne sont pas à la hauteur aujourd’hui. Face au risque croissant, chacun doit pouvoir agir son échelle pour s’assurer de la sécurité de son eau, ce bien de consommation indispensable.

Connaître les zones critiques de son réseau d’eau, les périodes de l’année les plus favorables au développement des bactéries et les personnes les plus vulnérables face à une contamination bactériologique, c’est maîtriser tous les paramètres du risque sanitaire de l’eau de son domicile.

Ne doutez plus de votre eau, testez-la.

Shop C4Hydro À propos

Les installations à tester

Certaines installations sont plus favorables au développement de bactéries que d’autres.

Shop C4Hydro À propos

Les périodes à risque

Les saisons et la température jouent un rôle majeur dans la croissance des bactéries et l’apparition d’épidémies.

Shop C4Hydro À propos

Les personnes fragiles

Une même bactérie peut avoir des conséquences différentes sur la santé selon la vulnérabilité des personnes.

0

Your Cart